Fiabilité et durabilité

« La fiabilité et la durabilité des montres BRELLUM font partie de mes valeurs profondes »

Derrière ces mots se cachent des choix fondamentaux et des actions essentielles. La sélection des partenaires et fournisseurs, les matériaux utilisés pour la fabrication des composants (saphir et acier 316L, DIN 1.4435), la précision légendaire des mouvements Valjoux certifiés chronomètres (COSC), mais également les nombreux processus de contrôle de qualité pendant et après la fabrication concourent à faire des garde-temps BRELLUM des objets que vous transmettrez aux générations futures.


Swiss Made et certification COSC

Gage de qualité et de respectabilité, toutes les montres BRELLUM arborent fièrement l’appellation Swiss Made. Cette distinction est réservée aux seules marques qui respectent les exigences de la législation fédérale suisse.

En plus du label Swiss Made, chaque mouvement de montre BRELLUM adopte également les normes de certification « Chronomètre Certifié » (COSC). Ce label est uniquement réservé aux mouvements de montres qui passent avec succès une contraignante batterie de tests qui détermine la précision et la stabilité de chaque mouvement. La validation est effectuée par un organisme indépendant, le Contrôle Officiel Suisse de Chronométrie.

Chaque montre BRELLUM est livrée avec son certificat individuel de chronométrie, dans lequel sont enregistrés tous les résultats de mesures. Seuls 6% de la production de montres suisse porte sur son cadran, tout comme les montres BRELLUM, l’appellation «chronometer officially certified».


Jura Suisse, berceau de l’horlogerie

Implanté au cœur du Jura Suisse, à Porrentruy, ville médiévale construite en 1148, la marque Brellum exprime parfaitement le lien entre horlogerie traditionnelle et technologies moderne. Nous nous appuyons sur un savoir-faire ancestral et des technologies de fabrication modernes afin de vous offrir une expérience inoubliable de l’horlogerie de luxe.

Au cours des siècles, la région a vu travailler des milliers d’artisans horlogers (plus de 9'000 répertoriés à ce jour par la Fondation Horlogère) et se créer des centaines de marques horlogères. C’est toute une région entièrement dédiée à cet artisanat qui a accumulé, au fil des siècles, ce savoir-faire ancestral.

Jusque à la fin du 19ème siècle, nos horlogers se rendaient régulièrement par le train à Genève ou dans d’autres grandes villes de Suisse afin d’y rencontrer leurs clients et ainsi leur vendre leurs créations. Ce contact s’est peu à peu perdu au profit du système de commercialisation que nous connaissons aujourd’hui.


Commercialisation online

C’est cette proximité avec les passionnés de belle horlogerie que je souhaite retrouver aujourd’hui au travers des technologies de la communication, et plus particulièrement du site Internet et des réseaux sociaux.

Ces derniers me permettent de commercialiser mes garde-temps directement de "l’horloger au passionné", et d’offrir ainsi une expérience abordable de l’horlogerie de luxe.

Réalisation : NoPixel